Le bras de fer

over-the-top-le-bras-de-ii01-g

Quand on réalise un exercice conventionnel, il arrive que l’on perde de vue l’objectif principal de celui-ci est souvent notre ego nous amène à une recherche d’opposition pour exprimer qu’il existe, qu’il est là et qu’il est bien sûr le plus fort. On s’écarte alors de la recherche proposée initialement par l’exercice pour en faire un autre.

Prenons un exemple pour illustrer le propos. Deux partenaires, A et B, font un assaut conventionnel, ippon-gumite. A attaque avec un coup de poing en poursuite au niveau du visage, oi-zuki jôdan, B dévie l’attaque avec le mouvement chûdan soto-ude-uke, comme l’illustre le dessin ci-contre.

  Lire la suite