Bunkai, espace de liberté

Le kata est une forme codifiée, il convient de le répéter comme il a été appris. C’est pour cette raison qu’il est souvent perçu comme un enfermement, une limite à la liberté de mouvement.

Si la forme du kata est effectivement une structure qu’il convient de respecter, même si dans une recherche on peut se permettre de dévier de la partition, le travail des applications, que l’on appelle bunkai, est quant à lui un espace de liberté. Pourtant, beaucoup de pratiquants arrivent pas à franchir certaines barrières, qui sont les limites de leur esprit. Lire la suite

L’engagement

Afficher l'image d'origine

Parmi les parents qui amènent leurs enfants aux karaté, nombreux sont ceux qui exigent d’eux qu’ils aillent au bout la saison sportive, voire même qu’ils pratiquent pendant plusieurs années, jusqu’à l’obtention d’un grade comme la ceinture noire par exemple. Ils cherchent probablement à donner à leur enfant le sens de l’engagement.

 Pour ma part, quand j’ai commencé le karaté, je savais que j’empruntais une trajectoire qui allait durer. Je me souviens d’une ceinture noire qui à cette époque m’avait dit « on verra si dans deux ans tu es encore là ! ». Deux ans après j’étais là, mais lui avait abandonné… Depuis, j’ai continué à rester fidèle à cet engagement sur la voie du karaté et sur ce chemin je me suis construit. Lire la suite