La quête de vérité

Beaucoup de pratiquants d’arts martiaux ont tendance à penser que leur discipline est la meilleur. Parfois-même, dans une même discipline, certains prétendent que leur branche est aussi la meilleur. Bien sûr, toutes les disciplines sont intéressantes et ont un intérêt pour qui les pratique. L’adepte d’un art martial se distingue d’une certaine manière de celui qui s’adonne à un sport, il est en quête de quelque chose, une sorte de vérité qui n’est pas tangible. Lire la suite

Standardisation et illusion

Optical Illusion Abstract

Nous avons déjà traité de la segmentation des arts martiaux en catégories qui satisfont les exigences de l’univers de la compétition, discernant ainsi les pratiques pieds poings, du corps à corps, des luxations, etc. Bien sûr chacune de ces catégories se subdivisent en sous catégories puis se ramifient de manière plus où moins importante en différentes écoles.

Ainsi, dans les pied poing, il y a différentes boxes, le kung-fu, le taekwondo, le karaté, pour n’en citer que quelques disciplines. Puis dans le karaté, par exemple, il y a différentes écoles : shotokan, wado-ryu, goju-ryu, shito-ryu, etc. Et enfin dans chacune de ces écoles il y a différents courants, par exemple en shotokan il y a les tendances Kase, JKA, JKS, Kanazawa, Nishiyama, Oshima, etc.. Comme vous pouvez le constater par ces appellations, ces tendances sont associées à l’expérience et la vision du karaté d’un maitre, d’un expert. Nous pouvons donc bien sûr aller encore plus loin dans ce fractionnement car chaque enseignant apporte sa touche personnelle à la forme qu’il enseigne et il en est de même pour les élèves. Lire la suite