Commencez grand !

Grand écart facial - Danse classique

L’apprentissage est un processus qui ne s’arrête jamais, il nous accompagne et nous guide toute la vie, nous apprenons toujours. En karaté on peut distinguer les aspects quantitatif et qualitatif. Dans le premier on cherche à apprendre plus de techniques, plus de katas, connaître plus d’arts martiaux. Puis dans le second, nous allons plus profondément dans la connaissance et la maitrise.

On commence généralement par apprendre de petites choses simples, puis on complexifie la tâche, on va du lent vers le rapide. Pourtant, en ce qui concerne les mouvements, ils sont étudiés dans des trajectoires de grande amplitude pour évoluer vers des formes plus compactes, des trajectoires minimalistes. Les gestuelles s’apprennent généralement en allant du grand vers le petit. Lire la suite

Force et souplesse

La force et la souplesse sont deux qualités physiques mobilisées dans les différentes pratiques sportives et martiales. En karaté, en fonction des circonstances il est nécessaire d’être en capacité d’utiliser l’une et l’autre, ensemble, séparément ou alternativement en fonction des circonstances. Un style comme le goju-ryu, porte dans son nom l’idée que la force « go » et la souplesse « ju » ne peuvent être dissociées dans la pratique et le combat.

Je ne vais pas développer dans cet article les qualités physique de force et de souplesse, ni les moyens de les acquérir, vous trouverez cela sur beaucoup de sites dédiés à la préparation physique. Ce qui m’intéresse ici c’est d’analyser ce qu’on entend par force et souplesse et d’esquisser leurs places respectives dans les pratiques de karaté. Lire la suite