Arrêter la violence

 Les idéogrammes qui figurent sur la photo ci-dessus se lisent « budô », terme qui est souvent traduit par « arts martiaux » ou « voie du guerrier ». Le premier idéogramme qui se prononce bu ou mu, signifie la chose militaire ou la bravoure. Le second idéogramme représente le chemin, la voie, il se lit dô ou michi. C’est l’idéogramme utilisé pour écrire karate-do, aikido, judo, kendo, etc. C’est le même terme dô qui a été accolé au nom des différents arts martiaux, alors qu’ils étaient des « jutsu », des techniques de guerre, quand ils ont mutés pour devenir des arts de la paix et des outils de développement personnel.

Lire la suite

Le bisou

Au début de ma carrière d’éducateur, j’ai eu la chance d’assister à un événement qui m’a marqué et qui aujourd’hui me donne matière à méditer. Le jeune qui fut l’un des acteurs de la scène que je vais vous décrire restera à jamais un de mes modèles, un de mes maîtres.
La scène se passe dans un établissement qui reçoit des jeunes âgés de 16 à 21 ans. Certains d’entre eux sont des délinquants, d’autres sont des jeunes qu’on appelle « en danger », ils sont suivis par le juge des enfants parce que leurs conditions nuisibles de vie peuvent leur être nuisible. La vie quotidienne de ce centre est orientée vers la découverte ou l’apprentissage d’un métier. Les adolescents y viennent durant la journée et puis le soir retournent chez eux ou bien dans le foyer dans lequel ils sont placés.
Lire la suite