Conduite et arts martiaux

Conduire une voiture ou une moto aux Etats-Unis

La pratique des arts martiaux ne se confine pas à l’exercice au dojo, en keikogi (tenue d’entraînement). Elle doit s’intégrer de plus en plus à la vie quotidienne. C’est pourquoi dans cet article je cherche à faire un parallèle entre les arts martiaux et la conduite d’un véhicule sur route ou en ville.

Autrefois, les guerriers japonais, les samourais, pratiquaient différentes techniques de combat. Ils pouvaient être confrontés à la mort quotidiennement. Aujourd’hui, les pratiquants que nous sommes vivent dans un monde où le risque de confrontation mortelle est très limité et nous nous inscrivons plus dans une pratique de loisir, ludique, que dans une préparation militaire. Si la mort est présente symboliquement dans chaque mouvement, dans chaque exercice, dans chaque kata pratiqué au dojo, nous espérons ne jamais être dans l’obligation de sauver notre vie. Pourtant, ce risque de perdre la vie est très largement accru lorsque nous décidons de nous mettre au volant d’un véhicule.

Cette prise de risque quotidienne qu’est l’acte de conduire implique une vigilance permanente. Cette vigilance fait appel à tous nos sens et à notre intuition. Il nous faut donc être prêt à agir et réagir, être en alerte. Lire la suite

PROGRESSER 3 – Comment apprendre ?

Afficher l'image d'origine

Nous avons vu dans les deux articles précédents comment analyser sa pratique et étendre ses connaissances dans ce domaine, puis le fonctionnement de l’acte moteur qui est un ensemble de processus mentaux qui mènent à la réalisation finale d’un geste technique, une réponse motrice. Dans cet article, je vous propose une réflexion sur l’apprentissage. Cette réflexion vous aidera par la suite à créer vos exercices, ce que nous verrons dans l’article suivant.

L’apprentissage

Avant d’arriver à confectionner des exercice pour s’améliorer ou favoriser l’apprentissage, il est essentiel de définir ce qu’est l’apprentissage. Je vous propose la définition suivante : « l’apprentissage c’est la modification des connaissances et/ou du comportement d’un individu confronté à une situation lui créant un problème et pour laquelle il n’a pas de réponse adaptée. » Lire la suite

PROGRESSER 2 – L’acte moteur

Afficher l'image d'origine

L’acte moteur

Les pratiquants de karaté se concentrent souvent sur la gestuelle, le mouvement, la technique. Dans les activités physiques et sportives on parle plutôt de l’acte moteur qui est un processus plus complexe qui intègre à la fois l’exécution technique et la dimension mentale et neurologique de ce qui se passe avant le mouvement. L’acte moteur regroupe donc l’ensemble des processus mentaux et physiques qui aboutissent à une réponse motrice, le mouvement technique proprement dit. Lire la suite

La coordination motrice

Un jour un homme d’environ cinquante ans vient s’inscrire au club de Meudon. Il me dit être très sportif, qu’il fait des marathons depuis presque vingt ans, qu’il court depuis trente ans… Il semble convaincu que son passé sportif lui permet d’aborder le karaté et d’obtenir des résultats très rapidement. De mon côté, je pensais aussi qu’une si longue carrière sportive ne puisse que contribuer à une évolution rapide dans l’acquisition des techniques.

Cependant, quand cet homme commence l’entraînement, je me rends compte qu’il a de grandes difficultés au niveau de la coordination motrice. Cet homme n’est pas latéralisé, ne se repère pas bien dans l’espace et n’arrive pas à réaliser des mouvements coordonnés. Il ne semble pas non plus avoir conscience de son schéma corporel. Lire la suite