Bonnes résolutions

Résultat de recherche d'images pour "feuille de route"

Le mois de septembre c’est le temps de la reprise des activités sportives et professionnelles pour ceux qui ont fait un break ! Dans l’année il y a deux périodes propices aux résolutions, janvier et septembre. Pour certains l’année civile est plus propice, pour d’autres c’est l’année scolaire. Pour ma part c’est plutôt l’année scolaire.

Prendre des résolutions c’est bien mais…

C’est aussi un piège que l’on construit soi-même. En effet, se fixer des objectifs à très long terme ou viser un but trop élever peut vous décourager en cours de route plutôt que vous motiver.

Par exemple, si vous êtes ceinture jaune et que vous vous dites « je vais passer la ceinture marron à la fin de la saison », ce n’est probablement pas raisonnable, à moins d’être extrêmement doué et de s’entraîner d’arrache-pied quotidiennement. L’objectif que vous vous fixez doit être atteignable !

Ensuite, un objectif à long ou moyen terme ne sert pas à grand chose si vous ne vous fixez pas une feuille de route. Dans cette feuille de route vous devez décliner l’objectif principal en objectifs intermédiaires (ou sous objectif si vous voulez). Par exemple si vous voulez apprendre tous les katas de votre école, disons qu’il y en a 30, vous devez vous imposer un échéancier. En gros, si c’est votre objectif pour cette saison, disons donc pour la fin juin, ça fait dix mois, il vous faudra apprendre au moins trois katas par mois. Comprenons-nous bien, apprendre un kata ne veut pas dire le « maîtriser »… ce qui requiert de nombreuses années s’il faut le préciser.

Maintenant que vous avez une feuille de route, il faut aussi penser aux moyens que vous allez utiliser ou mettre en place pour atteindre l’objectif final en passant par les étapes que vous êtes fixé. Donc comment apprendre ces katas ?

Vous devez donc évaluer les ressources qui sont à votre disposition : le professeur, les élèves gradés du club, les stages, vidéos, livres, etc.

Je pense qu’il est préférable d’avoir des objectifs que l’ont peut décliner en sous-objectifs qui eux-mêmes peuvent être scindés en micro-objectifs. Ce qui est important c’est de se mettre en situation de réussir. Viser trop haut et dégringoler, c’est la meilleur façon de se décourager et prendre la pente vers un abandon et une dévalorisation.

C’est pourquoi il est important de bien choisir son objectif et de le décliner en étapes réalisables en fonction de vos moyens, de votre disponibilité. Une fois votre programme établit, il faut vous y tenir. Si vous vous rendez compte à la fin du mois de septembre que ce n’est pas possible, que vous avez visé trop haut, revoyez vos prétentions à la baisse. Il est préférable de vous ajuster à vos capacités et vos disponibilité plutôt que de vous mettre en situation d’échec ou d’abandonner.

L’avantage de de fixer des objectifs mesurables, c’est que l’on peut vérifier ses progrès. En effet, les pratiquants se plaignent souvent de ne pas progresser, mais en fait c’est qu’ils ne se rendent pas compte de leurs progrès.

Pensez donc aussi à vous filmer pour pouvoir visionner les différentes étapes de votre progression et de votre travail. Par exemple, filmez vous sur le même kata tous les mois. Chaque mois analysez votre kata avec un gradé ou votre professeur pour savoir ce qu’il faudrait changer ou améliorer. Prenez des notes, ne comptez pas juste sur votre mémoire… car on a tendance à oublier ce qui ne va pas dans le sens qui nous flatte…

Grâce à ce travail, vous pourrez en fin de saison, voire-même sur plusieurs saisons, constater par vous-même vos progrès, votre évolution.

Je vous souhaite donc une bonne rentrée, n’oubliez pas que le vrai exploit c’est d’être régulier dans sa pratique et de s’impliquer. En vous fixant des objectifs vous devenez un plus acteur de votre pratique et responsable de votre progression. Ce travail, personne le fera à votre place, si vous souhaitez progresser vous devez vous investir et mettre en place les moyens nécessaires pour y parvenir.

Bon courage et n’hésitez pas à faire part de vos remarques et de vos expériences en laissant des commentaires.

Areski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *