Le coup de pied circulaire

 

Le coup de pied circulaire est appelé mawashi-geri en japonais, il s’écrit avec deux idéogrammes, le premier 回し qui se lit ici mawashi, signifie tourner, être en rotation. Le deuxième idéogramme est 蹴り qui se lit ici keri, il vient du verbe keru qui veut dire frapper du pied, donner un coup de pied. Ainsi, le terme 回し蹴り mawashi-geri désigne le coup de pied circulaire.La vidéo ci-dessus montre Masao Kagawa sensei expliquant les points clés du mawashi-geri tel qu’il est exécuté en général dans les écoles shotokan. Comme on peut le voir la trajectoire est très circulaire, la jambe décrit une trajectoire qui ressemble à une personne voulant passer une haie. Bien que la vidéo soit en japonais, elle est assez démonstrative pour comprendre quelques points clés du coup de pied présenté ici :

  • La partie du pied qui frappe peut aussi bien être le dessus du pied que le bol du pied que l’on obtient en relevant les orteils (comme dans le coup de pied de face mae-geri)
  • La trajectoire circulaire qui démarre en montant bien le genou sur le côté au départ du mouvement
  • L’orientation du pied à l’impact qui est perpendiculaire à la cible
  • Une bonne rotation du pied d’appui qui permet la rotation de tout le corps

Le mawashi-geri présenté dans la vidéo par Masao Kagawa sensei est une forme de base qui doit être adapté à la situation de combat. Ainsi, en fonction du niveau visé et des circonstances du combat, de opportunité, le coup de pied peut prendre des trajectoires plus en oblique ou même commencer en montant la jambe face à soi, comme dans le coup de pied de face mae-geri, c’est d’ailleurs plutôt de cette manière qu’il est exécuté en compétition car il est alors plus difficile pour l’adversaire d’identifier la nature du coup de pied. Cette forme est peut-être moins puissante mais elle est plus surprenante et a donc probablement plus de chance d’atteindre l’objectif.

La vidéo ci-dessous présente les coups de pied de l’école gojû-ryû par Morio Higaona. La première minute montre des applications du coup de pied circulaire au niveau bas puis moyen. La façon d’exécuter le mawashi-geri n’est pas la même au niveau de la cuisse qu’au niveau du ventre.

On peut remarquer sur cette vidéo l’usage du tibia pour frapper ainsi que les autres parties mentionnées plus haut.

La vidéo suivante est un tutoriel pour faire mawashi-geri dans l’école kyokushinkai.

Les principes que nous avons déjà présenté au début de l’article restent les mêmes, cependant vous pouvez remarquer que la trajectoire est en oblique et qu’à la fin du coup de pied la frappe ne se fait donc pas perpendiculairement à la cible mais en remontant. Le coup de pied est ici présenté à partir de la position naturelle heisoku-dachi.

Le coup de pied circulaire peut s’exécuter aussi bien de la jambe arrière que de la jambe avant, dans ce cas il peut être précédé d’un déplacement en pas chassé, tsugi-ashi.

La vidéo suivante est en allemand et présente des exercices de préparation et de mobilité pour bien faire le mawashi-geri. J’ai trouvé les exercices intéressants, aussi je voulais partager avec vous cette vidéo.

Vous êtes maintenant prêts pour faire de magnifiques coups de pied circulaires, bien-sûr suivez les conseils de votre professeur et entraînez-vous !

Areski

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *