Leçon de japonais n°12

Les particules

Un élément utilisé dans la construction des phrases, nommé particule est fondamental dans la langue japonaise. Les particules permettent d’indiquer la fonction grammaticale de chaque élément de la phrase. Connaître et bien utiliser les particules sont donc essentiels pour pratiquer la langue japonaise.

Nous avons déjà abordé certaines de ces particules lors des précédentes leçons, mais aujourd’hui nous allons les étudier plus en profondeur, à la fin de cet article vous serez en mesure de mieux appréhender la structure grammaticale d’une phrase en japonais.

Le mieux est d’énumérer les différentes particules en donnant des exemples pratiques de construction de phrase pour illustrer les utilisations.

  • は [wa] :
    • désigne le thème principal de la phrase, le sujet. Exemple  watashi wa furantsujin desu veut dire « je suis français(e) »
  • か [ka ]:
    • signale le choix entre des objets, des personnes, il peut signifier  « ou ». Exemple 私か私たち watashi ka watashitachi, « moi ou nous ? »
    • ビール, mizu ka biiru, « eau ou bière »
    • こ れは猫です。 これはねこですか « kore wa neko desu ka » « est-ce un chat ? »
  • の [no] :
    • marque l’appartenance, peut prendre le sens de « de », « à »,  « ce qui est possédé ». Par exemple 私の本、 わたしのほん、 watashi no hon, « mon livre ». またよしのさい  »matayoshi no sai« , « les sai de Matayoshi » ou « kata de sai de Matayoshi ».
    • これは私猫です。 これはわたしのねこです, » kore ha watashi no neko desu c’est mon chat ».
    • permet de créer les adjectifs possessifs : mon, ma… (watashi no )
    • わ たし : mon ; あなた: ton ; かれら : leurs (à eux)
    • relie 2 noms, le 1er étant le déterminant, le second le déterminé, exemple : 日本語の本 nihongo no hon , « un livre de japonais »
    • フ ランス車,  フランスのくるま furansu no kuruma « une voiture française »
    • transformer un infinitif en nom
    • placée en fin de phrase, la particule の exprime une interrogation où le locuteur montre son intérêt personnel dans le questionnement. C’est la forme familière de のですか (cf. note en bas de page) .
  • が [ga] :
    • introduit l’objet ou la personne que l’on aime (objet + ga + suki desu)
    • désigne aussi ce qu’on aime faire (ce qu’on aime + no + ga + suki desu -> hon o yomu no ga suki desu, « j’aime lire les livres »
    • indique le sujet sur lequel porte le message que le locuteur souhaite transmettre (ga se place en général devant imasu ou arimasu. Par exemple eki no chikaku ni yuubinkyoku ga arimasu, « il y a une poste à côté de la gare »
    • ga se place aussi après les mots interrogatifs tels que doko, dare, etc., lorsqu’ils sont sujets d’une phrase
  • を [wo] :
    • indique le complément d’objet direct 私はラジオを聴く、わたしはラジオをきく、 »watashi wa rajio wo kiku » « j’écoute la radio »
    • crée les pronoms personnels compléments tels que : me, te…, le, la… (cf. particule ni)
  • に [ni] :
    • indique le complément d’objet indirect du verbe
    • introduit l’heure, les jours, les mois
    • crée les pronoms personnels compléments tels que me, te…, le, la… (cf. particule wo)
    • indique le lieu où X se trouve
    • indique le but (pour)
    • marque la destination (à)
  • へ [e] :
    • marque la destination (vers)
  • よ [yo] :
    • se place en fin de phrase, et indique l’emphasie. Exemple : 本当ですよ、ほんとうですよ、 honto desu yo ! « c’est vrai ! »
  • ね [ne] :
    • se place en fin de phrase, et indique que le locuteur est quasiment sûr que son partenaire est d’accord avec lui. Cela correspond à certains emplois de « n’est-ce-pas? »
  • で [de] :
    • indique le moyen de transport ou de communication (en)
    • indique le lieu d’action (dans, a)
  • と [to] :
    • lie les noms (énumeration complète, et). Exemple : 犬と猫、いぬとねこ、inu to neko, « un chien et un chat »
    • indique un partenaire (avec)
  • や [ya] :
    • lie les noms (énumeration incomplète : et,… entre autres) exemple : 魚や肉、さかなやにく、 sakana ya niku, « du poisson et de la viande ». Entre autres ( il s’agit d’une énumération non exhaustive. Dans ce cas ce serait une liste de produits alimentaires : poisson, viande, légumes…)
  • て [te] :
    • lie un adjectif (adj en i) à un autre adjectif ou un quasi-adjectif. Exemple : 小さくて黒い猫、ちいさくてくろいねこ、chiisaku te kuroi neko, « un chat petit et noir »
  • も [mo] :
    • signifie aussi, remplace la particule は wa lorsque mo se rapporte au sujet. Exemple : それもかれのです、sore mo kare no desu, « ceci aussi est à lui »
  • から [kara] :
    • marque un point de départ dans le temps ou l’espace, à partir de, depuis. Exemple : フランスから日本まで、フランスから日本まで furansu kara nihon made « de la France au Japon »
  • まで [made] :
    • marque le terme final, un point d’arrivée dans l’espace, veut dire  « jusqu’à ». Exemple : パリまで、 pari made « jusqu’à Paris »

Voila, c’est un peu long, peut-être même fastidieux, mais cela récapitule bien les particules qu’il faut maîtriser pour construire des phrases en japonais. Si vous souhaitez aller plus loin, bon courage !

Areski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *