La fête des fleurs au Japon

Hanamatsuri

Le 8 avril les japonais célèbre la fête des fleurs, hana matsuri. Cette fête ne doit pas être confondue avec la célébration de la floraison des cerisiers appelé hanami qui ne se fait pas à une date fixe mais en fonction de la floraison dans chaque région. Lors du hana matsuri, la fête des fleurs, les japonais célèbrent la naissance de Siddhartha Gautama, le bouddha, c’est donc la fête de bouddha.

Le jour de la fête des fleurs les japonais entourent les statuettes de bouddha de fleurs et versent dessus du amacha et amazake.

Les fleurs sont présentes dans beaucoup d’aspects de la culture japonaise, il suffit de voir le nombre motifs qui les représentent sur les vêtements, les poteries, les peintures. La fête la plus importante au Japon reste le hanami, la floraison des cerisiers.

Le amacha est un thé sucré, il est obtenu à partir de feuilles écrasées et fermentées de fleur d’Hortensia. Cette infusion contient du tanin et de la phyllodulcine, un édulcorant très sucré.

Le amazake est une boisson à base de riz fermenté, elle est peu alcoolisée et sucrée.

Dans tous les grands temples bouddhistes, le 8 avril on déverse du amacha et amazake sur les petites statuettes qui représentent le bouddha à sa naissance. A cette occasion grands et petits revêtent des tenues traditionnelles, les femmes se maquillent le visage en blanc avec un rouge à lèvre éclatant, elles arborent aussi des fleurs dans leur coiffe.

4

Lors de cette fête les japonais célèbre aussi les enfants et les jeunes hommes qui grandissent et mûrissent, c’est aussi l’occasion de coopérer les uns avec les autres pour surmonter la saison la plus dure de l’année.

Hana matsuri, la fête des fleur est un évènement important qui inspire encore de nos jours beaucoup d’artistes et notamment les dessinateurs de manga. Cette fête fait partie du patrimoine du Japon médiéval et moderne.

Areski

7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *