Le karaté est-il une méthode de combat ?

J’ai dernièrement eu l’occasion de discuter avec des pratiquants d’une autre discipline martiale. Une personne commençait à critiquer le karaté, ou du moins à porter un jugement hâtif sur la discipline. On ne peut pas en effet réduire le karaté à une seule forme de pratique et encore moins à un seul type d’enseignement. Du coup, comment définir le karaté ? Ma réflexion s’est alors orientée sur la question suivante : le karaté es-il une méthode de combat ? Lire la suite

Les coups de poing dans les arts martiaux

La meilleure façon de donner des coups de pied

Dans beaucoup d’arts martiaux on utilise les poings pour frapper. La trajectoire d’un coup de poing est simple, le poing part d’un point A vers un point B, la cible. Pourtant la manière de lancer le poing varie d’une discipline à une autre. Il y a différents paramètre à prendre en compte comme la recherche de puissance, de vitesse, mais aussi rendre l’approche du poing vers la cible le moins visible possible pour surprendre l’adversaire. Lire la suite

Les étiquettes

Afficher l'image d'origine

– Comment vous appelez-vous ?
– Dupont, monsieur Dupont. Et vous ?
– Lassale François. Vous faîtes quoi dans la vie ?
– Je suis développeur informatique. Et vous ?
– Je suis gérant d’un magasin de vêtement au centre ville.
– Ah, vraiment ? C’est intéressant. Depuis combien de temps ?
– Ca va faire maintenant 5 ans. Avez-vous le temps de faire du sport ?
– Oui, je fais du tennis. Et vous ?
– Je fais du ski en hiver, sinon je m’entretiens dans une salle de sport
– … Lire la suite

Existe-t-il une hiérarchie des katas ?

forma-karate

La plupart d’entre-nous avons d’abord appris des katas dit de base puis ensuite des katas supérieurs ou avancés dans un ordre souvent spécifique qui est plus ou moins en corrélation avec le programme officiel des grades demandé par la fédération française de karaté. Mais à quoi correspond cette progression ? A-t-elle vraiment un sens ? Doit-on la suivre aveuglément ou y a-t-il d’autres approches possibles ? Lire la suite

Zenkutsu-dachi d’hier et d’aujourd’hui

La photo ci-dessus représente la posture zenkutsu-dachi. Elle est caractérisée par une fente avant qui positionne le poids du corps d’une manière plus importante vers l’avant. C’est une des positions de base en karaté. Il y a trois positions fondamentales qui permettent de répartir le poids du corps de manières différentes : vers l’avant (ici le zenkutsu-dachi), au milieu et enfin vers l’arrière.

Le karaté a évolué et la position zenkutsu-dachi a aussi connu des transformations. On peut d’ailleurs remarquer qu’en fonction des écoles elle est réalisée de manière différente. Le but de cet article et d’étudier l’évolution et les métamorphoses qu’a subit la position zenkutsu-dachi et de comprendre pourquoi. Lire la suite

Noël au Japon

Nintendo-Noel-Kyari-Pamyu-Pamyu

Cet article est issu du site www.kampai.fr

Vous êtes nombreux à nous demander comment les Japonais célèbrent Noël. On arrive bientôt en période de fêtes ; voici donc un article qui synthétise les informations à connaître concernant les traditions du 25 décembre au Japon.

En japonais, « Joyeux Noël » se dit メリークリスマス Merry Christmas (à l’américaine), parfois contracté en メリクリ mélikuli !

L’arrivée récente du Père Noël sur l’archipel

Vous n’êtes pas sans savoir que Noël est à l’origine une fête païenne puis religieuse (chrétienne) qui célèbre la Nativité du Christ, c’est pourquoi elle est principalement fêtée en occident et dans les pays de tradition chrétienne.

Au Japon, il y a peu de Chrétiens (environ 2% de la population, soit autour de 3 millions de personnes) donc Noël est une fête commerciale importée au même titre que Halloween ou la Saint-Valentin. La naissance de Jésus, les Japonais n’en ont que faire : il s’agit plutôt de célébrer le Père-Noël / Saint-Nicolas sans aucun caractère religieux ou symbolique.

Lire la suite

Leçon de japonais n°8

LES ANIMAUX

Les anciens maîtres observaient beaucoup la nature pour en comprendre le fonctionnement et les lois. Pour fonctionner normalement et efficacement, le corps humain est aussi soumis à  ces lois universelles. En matière de combat, l’observation des animaux a aussi permit d’analyser des aspects techniques, tactiques et stratégiques. On sait que dans nombre d’écoles de kung-fu, dont descend le karaté, la référence aux animaux est importante. Le karaté provient d’ailleurs principalement du style de la grue blanche. En karaté aussi, on trouve des noms d’animaux, que ce soit dans les postures, les techniques, les zones de frappe et les katas. Lire la suite

Connais-toi toi-même

Voici une citation du livre de la guerre du très célèbre Sun Tzu : « Connais l’adversaire et connais toi toi-même et tu seras invincible ». Dans les arts martiaux, beaucoup s’entraînent en pensant qu’un jour ils pourront se défendre contre un agresseur. Si une telle situation arrivait hélas un jour, il est fort probable que vous ne connaissiez rien de l’agresseur. Vous ne pourrez donc compter que sur la connaissance et la maîtrise que vous avez de vous-même. Lire la suite

Redéfinir sa relation aux autres par le « don »

On dit souvent que l’on ne peut pas progresser seul, que l’on a besoin de partenaires à l’entraînement. Cela implique donc un échange, je donne et je reçois. J’aimerais aller un peu plus loin dans cette notion de don de soi. A priori, à l’origine la démarche qui amène une personne dans un dojo est un peu égoïste. Elle vient pour y chercher quelque chose pour satisfaire une attente, un désir. A la lumière de cette démarche, la personne est tournée plus vers elle-même que vers les autres. L’échange avec le partenaire n’est donc qu’un moyen, une situation qui permet à cette personne de se remplir d’une expérience, d’un savoir, etc. Le don de soi est donc ici en quelque sorte « calculé », je donne et je reçois. Il n’y a bien sûr pas de mal à cela et j’aimerais ne pas tomber dans une forme de jugement. Néanmoins, je pense qu’en réfléchissant sur la relation que l’on a avec les partenaires du dojo, tout comme à l’extérieur de celui-ci, nous pouvons changer notre perception du monde. Lire la suite