Vaincre sans combattre

J’ai envie de partager une expérience personnelle qui peut amener à réflexion sur la façon d’agir face à des provocations qui pourraient conduire à des violences. Loin de moi l’idée de me poser en exemple, et j’espère en écrivant ces lignes ne pas trop exacerber mon ego, mais plutôt que d’épiloguer de manière théorique sur le contrôle de soi ou la non-violence, vous faire part d’une situation concrète me semble plus intéressant.  Lire la suite

Kôan

Vous avez probablement déjà entendu parlé des kôan, ces petites phrases qui sont sensées aider un disciple de bouddhisme zen à s’éveiller.

Tout d’abord un peu d’histoire. Le zen est la version japonaise de la tradition Chan qui vient de Chine. Le bouddhisme Chan s’est développé durant le VIIème et VIIIème siècle et grâce à son succès, cette école a supplanté les autres. Dans le bouddhisme Chan, les moines ont compilé des entretiens entre moines ainsi que des petites histoires connues sous le nom de gongan dont la prononciation japonaise est kôan. Pour les chinois, le gongan exprime l’éveil. Lire la suite

Le coup qui tue

Au début de la diffusion du karaté à travers le monde au milieu du XXème siècle, cet art martial avait une réputation de dangerosité mortelle. On disait qu’un karatéka pouvait tuer une personne d’un seul coup et qu’il devait se déclarer au commissariat car ses mains et ses pieds étaient des armes mortelles comme peuvent l’être les armes blanches, un mythe était né.

Cette idée que le karaté est un art dangereux vient probablement de l’expression ikken hissatsu 一拳必殺 qui signifie « tuer à coup sûr d’un seul coup ». Bien que cela puisse paraître anodin pour certains, cette expression a eu une influence importante sur le développement du karaté et la façon de le pratiquer encore aujourd’hui. Lire la suite

La blessure… Une opportunité pour progresser !

Un jour ou l’autre nous pouvons être blessé ou malade. Cette situation peut être temporaire ou chronique. Dans les deux cas, beaucoup de médecins vous interdiront de faire du sport, surtout du karaté. Un ami orthopédiste qui pratique le karaté m’a dit un jour « j’interdis rarement à un karatéka chevronné et assidu de s’entraîner, car je sais qu’il ne le fera pas. En revanche je lui prodigue des conseils pour adapter son entraînement, je lui dis ce qu’il peut faire et surtout ce qu’il ne doit pas faire… ». Lire la suite

Se tourner vers l’intérieur

rc3a9unification-de-tous-les-c2ab-moi-c2bb

Dans la pratique du karaté, nous devons gérer à la fois ce qui nous est extérieur, le partenaire ou l’adversaire, mais aussi ce qui est en nous, nos émotions, tensions, pensées, etc. Ce que nous ressentions peut être un frein à nos actions si cette vie intérieur nous submerge et nous entrave, mais peut tout aussi bien être un avantage pour anticiper les évènements ou les gérer avec calme, sérénité. Malheureusement nous nous entraînons principalement sur l’aspect visible, la dimension extérieure. Je vous invite à explorer la dimension intérieure pour équilibrer votre pratique, mais aussi pour enrichir votre connaissance de vous-même et mettre plus de qualité dans votre présence au quotidien. Lire la suite

Les étiquettes

Afficher l'image d'origine

– Comment vous appelez-vous ?
– Dupont, monsieur Dupont. Et vous ?
– Lassale François. Vous faîtes quoi dans la vie ?
– Je suis développeur informatique. Et vous ?
– Je suis gérant d’un magasin de vêtement au centre ville.
– Ah, vraiment ? C’est intéressant. Depuis combien de temps ?
– Ca va faire maintenant 5 ans. Avez-vous le temps de faire du sport ?
– Oui, je fais du tennis. Et vous ?
– Je fais du ski en hiver, sinon je m’entretiens dans une salle de sport
– … Lire la suite

Connais-toi toi-même

Voici une citation du livre de la guerre du très célèbre Sun Tzu : « Connais l’adversaire et connais toi toi-même et tu seras invincible ». Dans les arts martiaux, beaucoup s’entraînent en pensant qu’un jour ils pourront se défendre contre un agresseur. Si une telle situation arrivait hélas un jour, il est fort probable que vous ne connaissiez rien de l’agresseur. Vous ne pourrez donc compter que sur la connaissance et la maîtrise que vous avez de vous-même. Lire la suite

Redéfinir sa relation aux autres par le « don »

On dit souvent que l’on ne peut pas progresser seul, que l’on a besoin de partenaires à l’entraînement. Cela implique donc un échange, je donne et je reçois. J’aimerais aller un peu plus loin dans cette notion de don de soi. A priori, à l’origine la démarche qui amène une personne dans un dojo est un peu égoïste. Elle vient pour y chercher quelque chose pour satisfaire une attente, un désir. A la lumière de cette démarche, la personne est tournée plus vers elle-même que vers les autres. L’échange avec le partenaire n’est donc qu’un moyen, une situation qui permet à cette personne de se remplir d’une expérience, d’un savoir, etc. Le don de soi est donc ici en quelque sorte « calculé », je donne et je reçois. Il n’y a bien sûr pas de mal à cela et j’aimerais ne pas tomber dans une forme de jugement. Néanmoins, je pense qu’en réfléchissant sur la relation que l’on a avec les partenaires du dojo, tout comme à l’extérieur de celui-ci, nous pouvons changer notre perception du monde. Lire la suite

Conduite et arts martiaux

Conduire une voiture ou une moto aux Etats-Unis

La pratique des arts martiaux ne se confine pas à l’exercice au dojo, en keikogi (tenue d’entraînement). Elle doit s’intégrer de plus en plus à la vie quotidienne. C’est pourquoi dans cet article je cherche à faire un parallèle entre les arts martiaux et la conduite d’un véhicule sur route ou en ville.

Autrefois, les guerriers japonais, les samourais, pratiquaient différentes techniques de combat. Ils pouvaient être confrontés à la mort quotidiennement. Aujourd’hui, les pratiquants que nous sommes vivent dans un monde où le risque de confrontation mortelle est très limité et nous nous inscrivons plus dans une pratique de loisir, ludique, que dans une préparation militaire. Si la mort est présente symboliquement dans chaque mouvement, dans chaque exercice, dans chaque kata pratiqué au dojo, nous espérons ne jamais être dans l’obligation de sauver notre vie. Pourtant, ce risque de perdre la vie est très largement accru lorsque nous décidons de nous mettre au volant d’un véhicule.

Cette prise de risque quotidienne qu’est l’acte de conduire implique une vigilance permanente. Cette vigilance fait appel à tous nos sens et à notre intuition. Il nous faut donc être prêt à agir et réagir, être en alerte. Lire la suite

Karaté et méditation

La méditation est une pratique de plus en plus répandue qui fait même l’objet de nombreuses expériences scientifiques. Aujourd’hui, les neurosciences confirment que la pratique de la méditation a des effets bénéfiques sur la santé mentale et physique. Une pratique régulière de la méditation a des effets sur le stress et est tout aussi efficace que des antidépresseurs. Elle permet aussi d’augmenter la capacité de concentration et améliore le fonctionnement du cerveau. Les effets sur la santé sont nombreux aussi, la méditation permettrait de diminuer les douleurs chroniques et de favoriser la guérison dans des maladies tel que le cancer. Elle améliore aussi les défenses immunitaires. Lire la suite