Comment plier son karate-gi

La vidéo présente une méthode pour plier le vêtement d’entraînement que l’on appelle keikogi ou karategi. A ma connaissance peu de pratiquants utilisent cette méthode pour plier leur tenue d’entraînement, cependant j’enseigne personnellement aux élèves, petits et grands, la bonne façon de plier sa tenue. En s’appliquant à prendre soin de la tenue d’entraînement et en apprenant cette méthode, le pratiquant entre dans une dimension culturelle qui est présente au quotidien dans la vie des japonais, l’art de plier et d’emballer. Lire la suite

Avancer sur l’attaque

Les arts martiaux proposent des approches différentes pour aborder la situation de combat. Par définition, un combat est une situation libre où tout peut arriver. Il ne s’agit pas forcément d’une situation duelle et les distances peuvent varier. Les écoles de karaté proposent des exercices pour former le pratiquant et le préparer à déployer son potentiel combatif en toutes circonstances. Lire la suite

Les 9 projections de Funakoshi

Afficher l'image d'origine

Dans un précédent « Les projections en karaté » article j’ai traité des techniques de projection, nage-waza, dans le karaté anciens, que l’on retrouve aujourd’hui grâce à la mise en application des katas avec un partenaire. J’y mentionnais aussi les 9 projections que Gichin Funakoshi décrit dans son ouvrage « karate-do kyohan« . Il me semblait important de présenter ces techniques aux lecteurs qui ne les connaissent pas, d’autant plus qu’on y trouve clairement des applications de certains katas. Lire la suite

Les projections en karaté

Afficher l'image d'origine

Les projections existent-elles en karaté ?

L’enseignement du karaté moderne consiste principalement dans l’étude des techniques de percussion (bras et jambes) et des parades. La plupart de ces techniques se trouvent dans les katas mais d’autres ont été découvertes ou ajoutées au fur et à mesure que le karaté s’ancra de plus en plus dans la position d’une discipline de percussion.

Mais qu’en est-il des projections ? Existent-elles en karaté à l’origine ? Dans ses différents livres, maître Gichin Funakoshi, l’architecte du karaté moderne et plus particulièrement de l’école shotokan, illustre et démontre huit projections. Il y explicite même pour certaines, qu’elles sont issues des katas. Ses élèves dans leurs livres, eux en revanche ne les mentionnent plus. Lire la suite

La spirale

Afficher l'image d'origine

La forme en hélice ou forme hélicoïdale se trouve partout dans la nature, dans l’immensité des galaxies jusqu’à l’infiniment petitesse de l’ADN. En observant la nature on se rend compte de l’omniprésence des formes courbes, ondulées, spiralées et hélicoïdales. Ces formes peuvent prendre des aspects différents comme les photos ci-dessous. Lire la suite

Travailler en sensation

Afficher l'image d'origine

Une jeune élève ceinture noire me dit « maintenant mes sensations changent. Quand je fais un mouvement, à chaque fois j’ai l’impression que c’est différent. Ces sensations me donnent l’impression que je progresse… ». Cette pratiquante était contente de découvrir un nouveau champ d’exploration qu’elle n’avait pas soupçonné jusqu’alors. Bien que ceinture noire depuis plus d’un an, elle n’avait pas vraiment prit conscience de ce qui se passe à l’intérieur d’elle-même. Elle reproduisait des formes sans vraiment les vivre. Aujourd’hui sa conscience l’amène à reconsidérer sa pratique, à reconsidérer son rapport à elle-même. Lire la suite

La vision périphérique

Afficher l'image d'origine

La capacité à percevoir un danger est une pierre angulaire de toutes les disciplines de self-défense et de survie. Pour être en capacité d’anticiper le danger, il est d’abord nécessaire de le percevoir. Aujourd’hui, je souhaite prendre un peu de temps pour aborder la façon d’utiliser la vue en karaté. En effet, comment utiliser ce sens pour être en mesure de gérer au mieux une situation complexe ou conflictuelle ? Lire la suite

Heian-godan : où sont les kiai ?

Afficher l'image d'origine

Un jour j’étais jury à un passage de ceinture noire. Un candidat, durant l’épreuve de kata, fait heian godan. A la fin de sa prestation, un membre du jury dit qu’il a fait une erreur, personnellement je n’en avais pas vu. Il me dit alors que le candidat s’est trompé dans le deuxième kiai, qu’il l’a fait au mauvais moment. Cette remarque m’a incité à faire une recherche pour savoir à quel moment est-il correct de réaliser le kiai.

Lire la suite