Leçon de japonais n°8

LES ANIMAUX

Les anciens maîtres observaient beaucoup la nature pour en comprendre le fonctionnement et les lois. Pour fonctionner normalement et efficacement, le corps humain est aussi soumis à  ces lois universelles. En matière de combat, l’observation des animaux a aussi permit d’analyser des aspects techniques, tactiques et stratégiques. On sait que dans nombre d’écoles de kung-fu, dont descend le karaté, la référence aux animaux est importante. Le karaté provient d’ailleurs principalement du style de la grue blanche. En karaté aussi, on trouve des noms d’animaux, que ce soit dans les postures, les techniques, les zones de frappe et les katas. Lire la suite

Les blocages n’existent pas !

Je souhaite traiter ici d’une mystification incroyable, celle des blocages en karaté. Je sais que dire que les blocages n’existent pas est une affirmation qui va en choquer plus d’un, j’ai moi-même mis plus de dix ans avant de l’accepter. En effet, difficile après vingt ans de pratique de se rendre compte que l’on fait des choses stupides et inutiles, voir même dangereuses en situation de conflit réel où l’on risque de perdre la vie à cause d’une illusion sans cesse alimentée pendant de nombreuses années.

Lorsqu’un jour un de mes senpai m’a dit que les blocages ne servaient à rien, je ne lui ai pas répondu par politesse. Cependant, à l’intérieur de moi, j’étais choqué, je me demandais pourquoi il disait une telle chose. N’est-ce pas ce que l’on fait à l’entraînement, travailler les blocages, les parades, et surtout améliorer la capacité à bloquer et riposter dans un temps le plus rapide qu’il soit. Pourquoi mon senpai me disait-il une chose pareille ? Quand on nous attaque avec détermination, il faut bien faire un blocage pour ne pas être touché, non ? Si le karaté est un art de défense, il est bien normal que l’on se défende en premier avec une parade, ne dit-on pas que les katas débutent tous avec une parade pour illustrer cela ?
Ce jour-là, la graine était plantée et il a fallu dix ans pour qu’elle germe et transforme à tout jamais ma pratique et ma vision du karaté.

Alors, voulez-vous prendre la pilule rouge ou la pilule bleue (matrix) ? Avec la pilule rouge vous pouvez voir la réalité telle qu’elle est, avec la pilule bleue vous continuez à vivre dans un bonheur artificiel. Lire la suite

Placez bien vos genoux !

Afficher l'image d'origine

Les critères techniques à respecter pour exécuter une technique n’ont pas uniquement pour vocation de permettre de développer un maximum de vitesse et d’énergie mais aussi de protéger votre santé, notamment vos articulations. Les membres inférieurs sont extrêmement sollicités en karaté, que ce soit lorsqu’on exécute des techniques de bras ou de jambe. Dans les premières nous sommes en appui sur deux pieds en position, souvent genoux fléchis. Dans les secondes, les techniques de jambe, nous sommes par définition en appui monopodale, c’est à dire sur une jambe, parfois associé à une rotation du corps et des appuis.

Pour préserver votre santé et en particulier vos genoux, il est important de prendre des précaution de base et de tout de suite commencer l’apprentissage du karaté en prenant de bonnes habitudes. Un mauvais mouvement répété des milliers de fois durant quelques années peut conduire à une usure prématurée voir même à une lésion nécessitant une intervention chirurgicale. Lire la suite

Comment plier son karate-gi

La vidéo présente une méthode pour plier le vêtement d’entraînement que l’on appelle keikogi ou karategi. A ma connaissance peu de pratiquants utilisent cette méthode pour plier leur tenue d’entraînement, cependant j’enseigne personnellement aux élèves, petits et grands, la bonne façon de plier sa tenue. En s’appliquant à prendre soin de la tenue d’entraînement et en apprenant cette méthode, le pratiquant entre dans une dimension culturelle qui est présente au quotidien dans la vie des japonais, l’art de plier et d’emballer. Lire la suite

Avancer sur l’attaque

Les arts martiaux proposent des approches différentes pour aborder la situation de combat. Par définition, un combat est une situation libre où tout peut arriver. Il ne s’agit pas forcément d’une situation duelle et les distances peuvent varier. Les écoles de karaté proposent des exercices pour former le pratiquant et le préparer à déployer son potentiel combatif en toutes circonstances. Lire la suite

Les 9 projections de Funakoshi

Afficher l'image d'origine

Dans un précédent « Les projections en karaté » article j’ai traité des techniques de projection, nage-waza, dans le karaté anciens, que l’on retrouve aujourd’hui grâce à la mise en application des katas avec un partenaire. J’y mentionnais aussi les 9 projections que Gichin Funakoshi décrit dans son ouvrage « karate-do kyohan« . Il me semblait important de présenter ces techniques aux lecteurs qui ne les connaissent pas, d’autant plus qu’on y trouve clairement des applications de certains katas. Lire la suite

Les projections en karaté

Afficher l'image d'origine

Les projections existent-elles en karaté ?

L’enseignement du karaté moderne consiste principalement dans l’étude des techniques de percussion (bras et jambes) et des parades. La plupart de ces techniques se trouvent dans les katas mais d’autres ont été découvertes ou ajoutées au fur et à mesure que le karaté s’ancra de plus en plus dans la position d’une discipline de percussion.

Mais qu’en est-il des projections ? Existent-elles en karaté à l’origine ? Dans ses différents livres, maître Gichin Funakoshi, l’architecte du karaté moderne et plus particulièrement de l’école shotokan, illustre et démontre huit projections. Il y explicite même pour certaines, qu’elles sont issues des katas. Ses élèves dans leurs livres, eux en revanche ne les mentionnent plus. Lire la suite

La spirale

Afficher l'image d'origine

La forme en hélice ou forme hélicoïdale se trouve partout dans la nature, dans l’immensité des galaxies jusqu’à l’infiniment petitesse de l’ADN. En observant la nature on se rend compte de l’omniprésence des formes courbes, ondulées, spiralées et hélicoïdales. Ces formes peuvent prendre des aspects différents comme les photos ci-dessous. Lire la suite

Travailler en sensation

Afficher l'image d'origine

Une jeune élève ceinture noire me dit « maintenant mes sensations changent. Quand je fais un mouvement, à chaque fois j’ai l’impression que c’est différent. Ces sensations me donnent l’impression que je progresse… ». Cette pratiquante était contente de découvrir un nouveau champ d’exploration qu’elle n’avait pas soupçonné jusqu’alors. Bien que ceinture noire depuis plus d’un an, elle n’avait pas vraiment prit conscience de ce qui se passe à l’intérieur d’elle-même. Elle reproduisait des formes sans vraiment les vivre. Aujourd’hui sa conscience l’amène à reconsidérer sa pratique, à reconsidérer son rapport à elle-même. Lire la suite

La vision périphérique

Afficher l'image d'origine

La capacité à percevoir un danger est une pierre angulaire de toutes les disciplines de self-défense et de survie. Pour être en capacité d’anticiper le danger, il est d’abord nécessaire de le percevoir. Aujourd’hui, je souhaite prendre un peu de temps pour aborder la façon d’utiliser la vue en karaté. En effet, comment utiliser ce sens pour être en mesure de gérer au mieux une situation complexe ou conflictuelle ? Lire la suite