Cet été, révisez vos katas !

Mis en avant

25

L’été arrive et les clubs ferment leurs portes en cette fin de saison. Peut être aurez-vous la chance de participer à quelques stages pour vous perfectionner et ne pas rester inactif durant la période estivale. Si vous ne faîtes rien, vous allez probablement avoir une coupure de plus de deux mois. C’est énorme, surtout lorsque l’on sait que les capacités physiques déclinent rapidement à partir de deux semaines d’arrêt. Il est dommage de s’être entraîné pendant dix mois pour s’arrêter deux mois et revenir, en terme de condition physique, au point de départ. Je vous encourage donc à maintenir votre condition physique, et cela peut se faire en pratiquant d’autres activités physiques ou sportives. Lire la suite

Apologie de la faiblesse

Mis en avant

Maître Funakoshi aimait dire à ses jeunes étudiants karatékas qu’il leur fallait apprendre à être faible. C’était pour le maître une forme de provocation à l’égard de ces jeunes gens qui étaient venus apprendre le karaté dans le but de devenir forts. Il est vrai que lorsqu’on étudie l’art martial, on passe par une première phase où l’on a l’impression d’être fort. On a en effet apprit des techniques, on a renforcé le corps, on a trempé son tempérament au feu des combats. L’ego est valorisé et l’on est certain d’être devenu fort. Puis, après cette phase, vient celle de la prise de conscience. Il est indéniable que l’on a apprit beaucoup et que nos capacités physiques et techniques sont devenues importantes. Cependant, quand on prend conscience de ses défauts, de ses faiblesses, on s’aperçoit que les aspects négatifs sont bien plus importants que les points positifs. Avec cette conscience, on réalise que dans une confrontation nos chances de réussites sont très hasardeuses et qu’il n’est pas sûr que l’on soit en capacité de remporter une victoire tant on est loin de la vraie « réalisation ».
Finalement la remarque de maître Funakoshi peut éventuellement dire : « regarde tes faiblesses et tu sauras quel chemin emprunter pour les transformer positivement ou les éradiquer ». On peut mettre en relation maître Funakoshi avec le Taoïsme de Lao Tseu. Ce dernier écrit dans « Le livre de la voie et de la vertu » :

Lire la suite

Les sumos font pleurer les enfants

Mis en avant

Voici un texte écrit pendant un séjour à Fukuoka dans le sud du Japon en juillet 2013.

Je suis arrivé à Fukuoka il y a quelques jours. C’est une ville qui se situe au sud du Japon sur l’île de kyûshû. Depuis ce jour, pour me rendre à la gare, je traverse un temple shinto, situé dans le quartier de Sumiyoshi. A chacune de mes visites le temple est calme et toujours bien entretenu. D’ailleurs chaque matin je croise une personne, probablement un prêtre, qui nettoie le sol avec un râteau fait de lamelles de bambou. En fonction de l’heure de mon passage, cette personne est plus ou moins avancée dans son travail. Ce qui m’impressionne c’est la surface qu’il y a à couvrir, et pourtant chaque matin, même le week-end, il s’adonne à cet entretien du temple. Lire la suite

Sortir du cadre

think-out-of-the-box-p27

La pratique du karaté s’est modernisée et sous l’influence de différents paramètres que sont la compétition, mais aussi la volonté de se démarquer d’autres disciplines, tout en cultivant une forme d’isolationnisme et une pratique que je nommerai de consanguine, notre art s’est enkysté sous l’effet d’une standardisation. Le résultat c’est que notre discipline est en perte d’identité, ou du moins l’identité sous laquelle elle est connue aujourd’hui séduit de moins en moins de personnes. De pseudos nouvelles approches sont donc aujourd’hui proposées mais ces offres ne font que morceler encore plus ce qui était devenu fragile, créant encore plus de confusion chez le potentiel futur pratiquant. Lire la suite

Contrôler sa propre violence

Le premier symbole qui constitue le terme budô 武道contient lui-même de deux composants, l’un représentant la lance et l’autre le fait d’arrêter. Alors que nous traduisons souvent le terme budô par arts martiaux, car il s’agit bien des arts guerriers d’autrefois, une signification plus profonde, plus philosophique correspond au fait de stopper la violence. Cette violence peut être exogène, elle vient de l’extérieur, c’est l’ennemi qui attaque. Elle peut aussi être endogène, elle vient alors de l’intérieur, c’est la nôtre. Lire la suite

100 articles sur KARATE-FRANCE

Je suis fier d’annoncer que le site karate-france vient d’atteindre la publication de son 100ème article. Depuis l’ouverture de ce blog octobre 2015, je me suis efforcé de poster chaque semaine un article en variant les rubriques. Bien sûr certaines rencontrent plus de succès que d’autres, ce sont en général les articles techniques qui ouvrent à la polémique « Heian godan, où sont les kiai », « Les blocages n’existent pas », « Faut-il imiter le maître ? » mais aussi les photos de mes voyages au Japon.

L’article qui a eu le plus de succès est « Les blocages n’existent pas ». Celui qui a suscité un bon nombre de commentaires est « Existe-t-il une hiérarchie des katas ». Lire la suite

Hommage à Roland Habersetzer

J’ai vu il y a quelques jours un message de Roland Habersetzer sur Facebook. Il annonçait, entre-autre, qu’il arrête d’écrire de nouveaux livres. Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur de nombreux livres de karaté et autres arts martiaux, mais en ce qui me concerne c’est un de ses ouvrages que j’ai lu lors de mon adolescence qui m’a mis sur les rails du karaté, il s’agit du « guide Marabout du karaté » dont vous pouvez voir la couverture d’origine sur la photo de présentation de cet article. Ce livre est toujours disponible à la vente.

Je vais bien sûr rapidement écrire au sujet de l’auteur de ce livre mais surtout vous livrer pourquoi adolescent ce livre m’a marqué au point d’engager ma vie dans le karaté, car effectivement, peut-être que sans cet ouvrage mon chemin de vie aurait été bien différent. Lire la suite

Le partenaire d’entraînement

Dans les démonstrations publiques ou même au dojo, c’est celui qui fait l’action qui est mis en lumière, c’est celui qui à le beau rôle. Cependant, ce qu’il démontre n’aurait pas autant d’éclat si le partenaire n’était pas à la hauteur. Nous allons donc nous pencher dans cet article sur le rôle du partenaire qui est essentiel pour la progression. Lire la suite

Faut-il imiter le maître ?

peda5

la technique du tabouret pour apprendre à nager

Beaucoup de pratiquants cherchent à imiter la forme technique de leur professeur. C’est d’ailleurs souvent une source de motivation de vouloir faire comme lui. L’imitation est une qualité naturelle qui nous permet effectivement de reproduire une gestuelle, et il est donc normal de s’en servir pour apprendre d’une manière générale. Tant que le geste se fait dans le vide, sans interaction avec un partenaire, voire un adversaire, tout va bien. Les choses deviennent plus compliquées quand il s’agit d’appliquer la technique apprise en situation de combat conventionnel ou libre. Lire la suite

Tirez le meilleur profit de l’entraînement

5 conseils pour demeurer motivé à l'entraînement

S’entraîner régulièrement c’est bien, c’est même très bien, mais ne vous êtes vous jamais posé la question suivante « comment puis-je rendre plus efficace mes entraînements ? ». Pour progresser plus rapidement, je vous propose dans cet article douze conseils sur lesquels vous appuyer pour optimiser vos efforts à l’entraînement. Lire la suite

Abonnez-vous à la newsletter !

Vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter du site karate-france.com, un moyen pour vous avertir de la sortie d’un nouvel article, des stages et autres événements.

Pour vous inscrire, entrez votre adresse e-mail dans le formulaire qui se situe en bas de cette page ou bien en haut à gauche de la page d’accueil du blog.

Merci et à bientôt sur la KARATE-FRANCE NEWSLETTER

Je m’abonne à la newsletter de KARATE-FRANCE